Napoléon par Jacques Bainville

Napoléon

Titre de livre: Napoléon

Éditeur: Hærès Publishing

Auteur: Jacques Bainville


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Napoléon.pdf - 40,775 KB/Sec

Mirror [#1]: Napoléon.pdf - 49,533 KB/Sec

Mirror [#2]: Napoléon.pdf - 50,406 KB/Sec

Jacques Bainville avec Napoléon

Livres connexes

La rencontre de Bainville avec Napoléon.

Une biographie solidement argumentée qui retrace le parcours né de la Révolution française, d'un Napoléon conquérant. Jacques Bainville nous livre une étude psychologique complète ; d'un empereur emporté par les guerres, son ambition conquérante...

Un face à face équilibré, rythmé, entre le prolongateur de la Révolution et le lecteur de Tocqueville qu'était Bainville.


À propos de l’auteur :
Jacques Bainville, homme politique, historien et écrivain élu à l’Académie française en 1935. Il comptait parmi les plus grands esprits français de la première moitié du XXe siècle. Excellent observateur de son époque, il fut l’une des intelligences les plus lucides quant aux événements qui allaient ravager le XXe siècle. La pertinence de certaines de ses analyses, la clarté de son style, le sérieux et l’objectivité de ses travaux, sont aujourd’hui encore salués, par nombres d’historiens, écrivains et hommes politiques de premier plan.

Extrait de l’avant-propos :
« ...Nous efforçant de faire connaître Napoléon, nous nous abstenons de tout jugement préétabli, et, avec un soin particulier, de toute explication tirée de son caractère. La grande faiblesse de ces sortes d’explications c’est qu’elles n’éclairent rien et qu’il faut ajuster les faits à la conception que l’on veut imposer. Encore est-il nécessaire de s’entendre sur la définition d’un caractère, sur le trait dominant ou sur la « faculté maîtresse ». Et, là, c’est sur parole que l’auteur doit être cru.
Quant à nous, toute notre ambition est que, ce livre fermé, le lecteur voie la vie de Napoléon avec l’unité et les ruptures d’unité qu’elle offre, puis sur le personnage, se fasse lui-même une opinion. Et si chacun de ceux qui en ont une gardait la sienne, notre but, qui n’est que de comprendre, serait tout à fait atteint.... »